Un départ en français !

Image hero
Âge visé
4-5 ans
Disciplines scolaires
Sciences humaines
Principe(s) directeur(s)
Développer un rapport positif à la langue française
Favoriser l’action concertée
Conception
Vaillancourt, Richard
Thème(s)
Connaissance de soi et relations humaines
Mot(s)-clé(s)

appartenance, famille, fierté, modèles et personnalités, valeurs

Introduction

Cette activité invite les enfants à reconnaître et à remercier les membres de leur famille qui font une place importante au français par la remise d’un certificat Mordicus.

Une liste de trucs et astuces vous est proposée à la fin de cette fiche pour vous aider à réaliser l’activité à distance avec vos élèves.

Démarche

En groupe-classe

Amorcez une discussion avec les enfants sur les personnes qui parlent français autour d’eux (frères ou sœurs, maman, papa, grand-papa, grand-maman, etc.). Vous pouvez utiliser une histoire, une chanson ou une expérience comme déclencheur de l’échange. Poursuivez la discussion sur l’importance du français dans leur vie.

Expliquez ensuite aux enfants ce qu’est un Mordicus. Essentiellement, il s’agit d’une personne (un élève, un adulte, un membre de la communauté) engagée en francophonie dans son milieu.

Lorsque les enfants comprennent le concept du Mordicus, demandez-leur à qui ils voudraient remettre un certificat Mordicus. Il est important de faire réaliser à l’enfant que le parent qui ne parle pas français d’une famille exogame ou inter-linguistique peut aussi recevoir un certificat Mordicus. Le parent peut appuyer le français sans le parler nécessairement.

Individuellement

Remplissez le certificat avec les enfants et demandez-leur de dessiner la personne qu’ils ont choisie.

En groupe-école

Invitez les enfants à partager avec les camarades du groupe pourquoi ils ont choisi cette personne.

Individuellement

Demandez aux enfants de remettre le certificat Mordicus à la personne à la maison.

TRUCS ET ASTUCES POUR RÉALISER L’ACTIVITÉ À DISTANCE

  1. Demandez aux parents de vous fournir une liste d’outils technologiques avec lesquels ils sont à l’aise (plateformes de vidéoconférence, dossiers de partage en ligne, messagerie instantanée, etc.).
  2. Prévoyez le temps nécessaire pour préparer vos contenus (vidéos, visuels ou courts textes) et pour résoudre des problèmes de connexion.
  3. Lorsque l’activité s’y prête, préparez une vidéo de consignes que les parents pourront visionner en asynchrone. Vous n’avez pas besoin de montrer votre visage. Par exemple, vous pouvez utiliser des captures d’écran ou des images. Le plus important, c’est votre voix.
  4. Lors des rencontres virtuelles, misez sur l’interactivité et l’humour. Par exemple, agrémentez votre présentation d’un décor attrayant. Vous pouvez aussi dynamiser les moments d’attente en posant des questions ludiques aux enfants ou en diffusant de la musique d’ambiance francophone.
  5. Privilégiez le travail en groupe-classe au lieu du travail en équipe.
  6. Dans le cas des activités qui demandent aux enfants de livrer un produit fini (ex. : texte ou création visuelle), créez un dossier de partage en ligne où les enfants, aidés de leurs parents, pourront déposer leurs réalisations (ex. : Google Drive, One Drive, Drop box).
  7. Dans le cas d’une activité qui comprend la collaboration d’une ressource externe (ex. : parent, membre d’un organisme communautaire, etc.), prévoyez une rencontre virtuelle.

Vous pouvez également consulter d’autres astuces dans ces deux articles du blogue Le fabuleux destin d’une enseignante (Élise Goulet Pedersen) :