Saisissez l’occasion de faire la différence!

Faites partie d’un groupe de personnes qui contribue activement au développement stratégique de l’ACELF. Uni par l’objectif d’aider les jeunes à se définir à travers leur identité francophone.

Cet appel de candidatures vise à nommer 8 personnes, soit 2 par région (Atlantique, Québec, Ontario, Ouest et territoires) pour siéger à notre comité d’orientation stratégique. Serez-vous des nôtres?

 

Envoyer ma candidature

Photos d'un groupe de gens qui posent pour la caméra

Qu’est-ce que le comité d’orientation stratégique (COS)?

Ce comité a pour mandat d’appuyer le conseil d’administration quant à la vision stratégique de l’ACELF. Et celle de demeurer à l’affût des besoins émergents en éducation et d’améliorer constamment notre offre de services à nos clientèles. Le COS supervise l’élaboration et la mise en œuvre des résultats visés par le Cadre d’amélioration continue.

En plus des membres du conseil d’administration et des 13 représentantes et représentants des ministères de l’Éducation, 8 personnes seront nommées par le conseil d’administration, ce qui porte le nombre total à 30 personnes. La durée des mandats est de 3 ans. Un mandat peut être renouvelé si le conseil d’administration le désire. Deux rencontres annuelles en personne sont prévues. Des rencontres additionnelles en visioconférence peuvent aussi être organisées. Les frais de déplacement seront payés par l’ACELF.

Qu’est-ce que le Cadre d’amélioration continue?

Le Cadre d’amélioration continue (CAC), c’est le nom que porte notre plan stratégique. L’ACELF s’est donné un mode de fonctionnement fluide et évolutif permettant d’ajuster les résultats stratégiques ciblés au fur et à mesure qu’ils sont atteints.

Qu’est-ce qui est attendu des membres du COS?

Les membres du COS apportent un appui concret à l’atteinte des résultats stratégiques du CAC. Votre contribution peut revêtir plusieurs formes :

  • Connaissance des besoins des intervenant.e.s en construction identitaire.
  • Connaissance des enjeux émergents en éducation de langue française.
  • Expertise variée : insécurité linguistique, diversité culturelle, inclusion, formation, pédagogie, enseignement postsecondaire.
  • Accès aux réseaux des conseils/centres de services scolaires francophones et de leurs écoles.
  • Accès aux réseaux de formation collégial (programmes petite enfance) et universitaire (facultés d’éducation).
  • Expérience dans le développement de réseaux communautaires.

Quels sont les résultats visés par le CAC 2022-2025?

Afin d’amorcer la réflexion, le conseil d’administration a déterminé les 2 premiers résultats sur lesquels le COS aura à se pencher :

Développement stratégique des congrès annuels

Le congrès de l’ACELF est l’un des plus grands rassemblements pancanadiens en éducation de langue française à se tenir chaque année. Afin de s’assurer de conserver à cet événement phare toute sa pertinence, le COS aura à réfléchir à divers aspects. Il aura notamment la responsabilité de déterminer la thématique du congrès. Cette thématique annuelle inspirera l’ensemble des projets de l’ACELF, lorsqu’il sera pertinent de le faire.

Développement du sentiment d’appartenance à l’ACELF/membership

Ce résultat est issu d’un sondage, mené en février 2020, auprès des membres de l’ACELF. Une forte proportion (90%) des répondants étaient d’avis que l’ACELF devrait mettre en place des initiatives pour développer un sentiment d’appartenance à l’égard de sa mission. Chaque année, des milliers de personnes utilisent nos ressources, participent à nos activités ou suivent notre actualité par nos différents médias. Comment mobiliser davantage ces personnes en faveur de la construction identitaire des jeunes? Comment nourrir ce sentiment d’appartenance pour inspirer leur action? Les discussions autour de ce résultat iront bien au-delà de la simple question du nombre de membres de l’ACELF.

Quels seront les critères de sélection?

La sélection sera guidée par la complémentarité des expertises recherchées et la capacité à appuyer l’atteinte des résultats. Deux personnes seront choisies par région.

Qu’est-ce que les membres du COS vont en retirer personnellement?

La richesse d’échanger avec des personnes passionnées d’éducation comme vous. La satisfaction de faire partie d’un réseau qui aide les jeunes à bâtir leur francosphère.