À la rencontre de l’art!

Image hero
Âge visé
École secondaire
Disciplines scolaires
Éducation artistique
Éducation personnelle et sociale
Éducation à la citoyenneté
Principe(s) directeur(s)
Favoriser l’action concertée
Miser sur la créativité et l’innovation
Conception
Vaillancourt, Richard
Ladouceur, Nathalie
Thème(s)
Environnement
Premières Nations, Métis et Inuits
Mot(s)-clé(s)

communautés, diversité, mode de vie, référent culturel

Introduction

Cette activité de création permet aux élèves de réfléchir à leur identité et d’exprimer leur fierté tout en s’inspirant d’une forme d’art d’une nation autochtone en collaboration avec des artistes autochtones de leur milieu. Les élèves sont invités à faire l’inventaire de référents et de repères culturels francophones et autochtones et à les exprimer dans le cadre d’un projet artistique qui s’inspire d’œuvres et d’artistes autochtones, tout en abordant les principes essentiels de l’appréciation culturelle et de l’appropriation culturelle.

Démarche

En préparation à l’activité

Un groupe de membres du personnel de l’école explore les peuples autochtones qui sont présents dans votre milieu. Contactez une ou des communautés autochtones pour convenir d’une collaboration dans le cadre de cette activité en s’inspirant de l’approche suggérée à la page suivante.

Cette activité peut se faire à l’échelle de l’école et pourrait être adaptée en salle de classe.

Validez avec votre ou vos invités d’une ou des communautés autochtones de votre milieu l’intention de l’activité et le processus. Ajustez au besoin les différentes étapes de l’activité pour avoir une démarche respectueuse et pour la personnaliser.

En groupe-classe

Expliquez aux élèves ce qu’est un référent et un repère culturel en choisissant quelques exemples. Faites ensemble un exercice de réflexion et de remueméninges de référents et de repères culturels francophones et autochtones des élèves de votre classe.

Faites prendre conscience aux élèves qu’il y a des éléments propres à une culture et à la façon de l’exprimer.

Amenez les élèves à comprendre la différence entre l’appréciation culturelle et l’appropriation culturelle. Profitez de ce moment pour discuter de ce qui est possible d’emprunter à un artiste et à une culture tout en respectant les valeurs de cet emprunt. Utilisez des exemples :

Réfléchissez ensemble aux valeurs qui sous-tendent l’ouverture à l’autre et le respect de chacun.

En groupe-classe

Invitez un ou des artistes autochtones de votre milieu à vous partager leur passion pour les différentes formes d’art (musique, danse, sculpture, etc.).

Invitez cet ou ces artistes à présenter aux élèves les enseignements reliés à chacun des styles d’art selon les différentes nations.

Selon les passions des artistes autochtones invités, amenez les élèves à s’inspirer d’une forme d’art d’une nation autochtone et à collaborer avec les artistes autochtones invités pour la réalisation d’un projet artistique exprimant la fierté de votre francophonie et les valeurs partagées avec la communauté autochtone de votre milieu.

Toute l’école

Organisez une foire où vous pourrez mettre en valeur vos projets artistiques en invitant l’école, la communauté francophone et la ou les communautés autochtones de votre milieu.

LIENS INTÉRESSANTS

Quelques liens intéressants pour poursuivre vos découvertes et nourrir vos réflexions sur les Premières Nations, les Métis et les Inuits .

POUR ALLER PLUS LOIN

Partagez l’initiative dans les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et autres) de l’école, du conseil scolaire et aussi sur la page Facebook de la SNF (facebook.com/snfacelf) en utilisant le mot-clic #snfacelf, sur le site de l’école, dans l’infolettre et autres.

_____________________________________________________________________________________

Approche suggérée pour réaliser l’activité

  • Aller à la rencontre de l’autre permet de créer un lien avec une ou des communautés autochtones dans votre milieu et de s’ouvrir mutuellement à la richesse d’une collectivité qui s’agrandit.
  • S’ouvrir aux communautés autochtones, c’est prendre conscience des diverses réalités dans le respect de chacune des communautés dans votre milieu et au Canada.
  • Inviter une personne d’une communauté autochtone à collaborer à votre activité dès le début permet de s’ouvrir à l’autre, de partager et d’apprécier les enseignements traditionnels ainsi que la contribution de chacun et de ce que l’on peut créer ensemble. Puisque toutes les activités sont traditionnellement faites en partageant un enseignement sacré, l’invitation d’une personne aînée, gardien du savoir, conseiller culturel ou d’une personne de la communauté autochtone rend l’expérience plus authentique.
  • S’éveiller à l’autre, c’est aussi apprécier ce qu’on a en commun quant à la place de choix que l’on fait à la langue, à l’identité et à la culture dans sa vie.