Les branches d’un même arbre

Image hero
Âge visé
6-7-8 ans
Disciplines scolaires
Éducation artistique
Arts plastiques
Français
Communication orale
Principe(s) directeur(s)
Développer un rapport positif à la langue française
Favoriser l’action concertée
Conception
Archambault, Violaine
Thème(s)
Francophonie
Mot(s)-clé(s)

communautés, langue parlée

Introduction

C’est un fait : beaucoup d’élèves qui fréquentent l’école française doivent aussi parler d’autres langues soit dans leur famille avec leurs parents et leurs grands-parents, soit dans leur environnement communautaire. L’activité qui suit amène les élèves à trouver des occasions de parler davantage en français dans leur quotidien en tenant compte de leur situation particulière.

Démarche

En groupe-classe

Dressez une liste des gens avec lesquels les élèves interagissent au cours d’une journée : parents, enseignant, voisins, amis, gardienne, marchands, chauffeur d’autobus, etc.). Quelle langue utilisent-ils avec chacune de ces personnes? Avec lesquelles interagissent-ils en français?

Individuellement

Présentez le questionnaire de la fiche reproductible et expliquez aux élèves qu’ils doivent encercler toutes les langues utilisées dans chaque cas (ex. : si je parle à papa en français et en espagnol, j’encercle français et autre). Les élèves remplissent le questionnaire chez eux avec l’aide de leurs parents ou tuteurs pour vous permettre de mieux comprendre l’environnement linguistique qui est le leur.

En groupe-classe

Au tableau, dessinez un grand arbre à trois branches, mais sans feuilles. Présentez-le comme l’arbre francophone. Chacune des branches représente un des trois environnements où les élèves peuvent interagir en français : la famille, l’école, le voisinage ou la communauté.

Expliquez que les feuilles poussent quand ils utilisent le français. En vous référant aux questionnaires remplis, faites comprendre que, si les occasions de parler français sont rares avec leurs parents, ils peuvent trouver bien d’autres occasions de faire pousser l’arbre francophone : jouer en français avec un ami ou une sœur, lire en français, regarder la télévision en français, etc. Comparez l’arbre qui prend l’énergie du soleil à l’arbre francophone qui prend son énergie des enfants qui utilisent le français.

Distribuez ou faites dessiner 15 feuilles par enfant. Chaque élève découpe et colorie ses feuilles, et y inscrit ses initiales. Chaque jour, pendant une semaine scolaire, chaque élève peut venir coller trois feuilles. Chacun place ses feuilles sur la branche qui convient en expliquant : J’ai parlé avec maman en français : je dépose ma feuille sur la branche « famille »; j’ai joué en français avec ma voisine : je dépose ma feuille sur la branche « voisinage »; j’ai parlé en français à la récréation : je dépose ma feuille sur la branche « école ». Faites comprendre aux enfants que, s’ils n’ont pas pu parler français à la maison ce jour-là, ils peuvent placer leur feuille sur une autre branche à condition d’avoir utilisé le français dans une autre circonstance.

POUR ALLER PLUS LOIN

Vous pouvez prolonger l’activité sur plus d’une semaine et raffiner les occasions d’utiliser le français. Invitez alors les élèves à suggérer de nouvelles manières d’assurer la croissance de l’arbre et d’ajouter d’autres feuilles aux branches.