Lisons en choeur !

Image hero
Âge visé
6-7-8 ans
Disciplines scolaires
Éducation artistique
Éducation personnelle et sociale
Coopération / Leadership
Français
Communication orale
Lecture
Principe(s) directeur(s)
Développer un rapport positif à la langue française
Conception
Boudreau, Ronald
Thème(s)
Langue
Mot(s)-clé(s)

lecture, voix et intonation

Introduction

Lire à haute voix n’est pas toujours facile, mais lorsqu’on s’y met en groupe, on se sent beaucoup plus brave et l’effet peut être impressionnant! En utilisant le principe de la « lecture-chorale », amenez progressivement vos élèves à oser donner de l’intonation à leur lecture et du dynamisme à leur voix.

Démarche

Choisissez un texte dont la lecture nécessite de fortes intonations et des effets particuliers. Les histoires de monstres ou les contes traditionnels s’y prêtent bien, puisqu’on y retrouve souvent des dialogues mettant en scène des personnages ressentant la peur, la surprise ou la joie. Si vous le pouvez, choisissez une légende de votre milieu qui a été écrite pour les enfants.

En groupe-classe

Demandez aux élèves de se familiariser avec le texte et discutez avec eux des parties qui leur semblent particulièrement intéressantes. Soulignez le rôle important du narrateur, qui produit souvent l’effet recherché avant même que le dialogue ne s’engage.

En équipe

Regroupez les élèves de façon à ce que l’appui de l’équipe renforce leur confiance en eux. Par exemple, assurez-vous qu’un élève qui parle avec une voix très faible puisse travailler avec un autre dont la voix porte bien. Selon le texte que vous avez choisi, distribuez entre les groupes des rôles ou des parties de la narration. Par exemple, dans l’histoire des Trois petits cochons, trois groupes peuvent jouer respectivement le premier, le deuxième et le troisième cochon; un quatrième groupe peut faire la voix du loup, alors qu’un autre groupe fera le bruit du loup qui souffle.

En groupe-classe

Dirigez les groupes comme le ferait un directeur de chorale ou un chef d’orchestre. Cette activité est une excellente occasion d’exagérer les intonations et les effets spéciaux pendant la lecture. Les élèves se sentiront particulièrement confiants et libres de s’exprimer, puisqu’ils ne seront pas seuls à être observés. Leur assurance de lecteur débutant n’en sera que renforcée.

Pour rendre l’activité encore plus divertissante, ajoutez des sons pendant la lecture : par exemple, des gros bruits de pas quand le loup s’approche d’une des maisons ou un bruit de clochette quand il sonne à la porte. Permettez-vous des effets spéciaux comme le clignotement des lumières dans les moments effrayants, etc.

Cette activité pourrait être présentée à une autre classe de l’école ou même aux plus petits. Faites des échanges de ces mini-spectacles entre les classes et étonnez-vous les uns les autres avec les effets spéciaux que vous aurez créés.