Miroir, miroir, dis-moi…

Image hero
Âge visé
4-5 ans
Disciplines scolaires
Éducation artistique
Arts plastiques
Français
Communication orale
Principe(s) directeur(s)
Développer un rapport positif à la langue française
Conception
Ronald Boudreau
Thème(s)
Connaissance de soi et relations humaines
Mot(s)-clé(s)

famille, francophonie, identité

Introduction

Les élèves de cet âge ont bien peu conscience de leur identité francophone. L’activité qui suit vise à leur faire prendre conscience des éléments de leur vie qui font partie de cette identité. Pour certains élèves, cette activité sera une excellente occasion de comprendre l’importance de l’école française pour eux et leur famille.

Démarche

La page ci-contre peut être reproduite sur du papier rigide pour que chaque élève puisse découper son propre miroir. Le tout pourra être renforcé d’un bâtonnet du genre de ceux qu’on utilise pour mélanger la peinture.

En groupe-classe

En guise d’introduction, faites ce jeu tout simple : mettez un petit miroir dans un sac et demandez aux élèves de deviner ce qu’il contient en vous posant des questions auxquelles vous ne pourrez répondre que par « oui » ou par « non ». Donnez-leur également des indices, en leur disant par exemple que c’est quelque chose de très important que vous aimez beaucoup. Lorsqu’ils seront sur la piste, montrez-leur individuellement ce que contient le sac. Annoncez-leur ensuite qu’ils confectionneront eux aussi un miroir, mais un miroir très spécial : ce miroir magique ne reflète que des choses qui sont francophones dans chaque personne. Discutez avec les élèves des images qui pourraient leur être renvoyées par un tel miroir. Certains mentionneront leur papa ou leur maman, des grands-parents, leur cours de gymnastique et, bien sûr, leur école. Selon le contexte, vous aurez peut-être besoin d’ajouter des éléments communs à tous pour vous assurer que chacun puisse prendre part à l’activité : leur enseignante, leur chauffeur d’autobus, les amis dans la classe, etc.

Individuellement

Chaque élève confectionne un miroir à son image et dessine sur la surface intérieure des éléments qui représentent son identité francophone. Vous pouvez coller les dessins sur du papier d’aluminium et les recouvrir d’une pellicule transparente pour leur donner une apparence luisante.

En équipe

Les élèves se regroupent en petites équipes et discutent des éléments qui les représentent et cherchent des points communs avec d’autres élèves de la classe. C’est une belle occasion de faire des rapprochements entre des élèves qui vivent des situations semblables. Mettez bien en évidence les projets des enfants et invitez les parents à venir discuter de ces trouvailles. Ce sera une belle occasion pour souligner l’importance de renforcer les liens des enfants avec les facettes francophones de leur vie.