Un seul et mille vers !

Image hero
Âge visé
9-10-11 ans
Disciplines scolaires
Français
Écriture
Principe(s) directeur(s)
Miser sur la créativité et l’innovation
Conception
Boudreau, Ronald
Thème(s)
Langue
Mot(s)-clé(s)

poésie, rimes, sonorités

Introduction

La poésie est une forme d’écriture peu familière aux enfants de cet âge. S’ils connaissent des ritournelles, des comptines et des chansonnettes, ils sont peu enclins à créer à partir de ce médium. L’activité proposée permet justement aux élèves de faire leurs premières activités poétiques dans un contexte ludique et créatif.

Démarche

En groupe-classe

Discutez avec les élèves de la signification du mot « rime ». Quand ils auront bien compris le concept de sons semblables en position finale, demandez-leur de vous donner des exemples de mots qui riment. C’est une bonne occasion pour faire remarquer aux enfants que les sons semblables ne s’écrivent pas tous de la même manière, même s’ils se prononcent de façon identique (par exemple : manger et nez, mangeait et navet, etc.).

En équipe

En équipe, les élèves font un inventaire de sons qui se retrouvent à la finale des mots de la langue française. Ils peuvent regarder dans leur dictionnaire ou lire des textes variés pour s’inspirer. Il ne s’agit pas d’arriver à une liste exhaustive, mais bien d’inciter les élèves à créer leur propre banque de sons.

Sur de petits cartons, demandez-leur d’inscrire tous les sons trouvés. Chaque carton comprendra les diverses façons d’écrire la même finale de mot.

Note : Il est important que chaque finale de mot se retrouve deux fois dans la boîte pour réussir l’activité.

Individuellement

Quand les cartons sont terminés, comptez autant de cartons qu’il y a d’élèves dans votre classe. Assurez-vous que chaque son est répété deux fois afin qu’il y ait toujours deux élèves qui travaillent à partir du même son. Chaque élève tire au hasard un carton et écrit une phrase dont le dernier mot se termine par le son qu’il a tiré. Lorsque les phrases sont écrites, donnez aux élèves les moyens habituels de corriger leurs rédactions. Demandez-leur ensuite d’écrire leur phrase au propre sur une bande de carton de bonne dimension, que vous pourrez afficher dans la classe.

En groupe-classe

À un endroit déterminé dans la classe, au mur ou sur un babillard, affichez les bandes de carton en regroupant celles qui riment pour créer un poème amusant.

POUR ALLER PLUS LOIN

Si le niveau des élèves le permet, ajoutez à l’activité la notion de pieds dans chaque vers et mettez-les au défi d’en respecter un certain nombre en écrivant leur phrase. (Les élèves comprendront mieux le sens du mot syllabe, mais il est bon de leur dire que le terme exact pour une phrase qui rime est un « vers », alors que les syllabes qui la composent sont des « pieds ».) Invitez d’autres personnes de l’école à lire le poème. Faites tirer des sons à des visiteurs de votre classe et invitez-les à écrire une phrase qui s’ajoutera au poème de la classe.