Insécurité linguistique: trouvons des solutions

16 février 2018
par Francosphère

Les jeunes francophones doivent se sentir à l’aise de parler en français pour développer un rapport positif à la langue. Qu’en est-il?

Dans cette recherche de solutions au sujet de l’insécurité linguistique, l’école, la famille, le milieu communautaire jouent tous un rôle, chacun à leur manière. Et tout cela dans le même but : permettre aux jeunes d’avoir des occasions de discuter et d’échanger entre eux en français et dans un contexte sans filtre, sans jugement.

Ce reportage a été conçu afin de susciter des discussions avec le groupe-école, les collègues et l’entourage au sujet de l’insécurité linguistique.

Ces propos ont été recueillis lors du 70e congrès de l’ACELF, à Calgary, Alberta. La Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF) et la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) avaient offert un forum de discussion intitulé « Sécurité linguistique – réflexion et développement d’une stratégie nationale ».

La francosphère en action

Inspirer. Informer. Donner tout plein d’idées. Notre blogue met en valeur les meilleures pratiques en matière de construction identitaire pour alimenter la francosphère.